L'enseignement de Spécialité Physique en Terminale Scientifique

Il n'est pas toujours facile lorsque l'on est élève en première S de faire un choix de spécialité pour la classe de Terminale S.

Rappelons que chaque élève doit nécessairement faire le choix d'une spécialité.

Différents aspects de cet enseignement de spécialité vous sont proposés dans les onglets ci-dessous :

 

Présentation

L'enseignement de spécialité occupe 2 heures de l'emploi du temps.

En voici la présentation officielle :

L’enseignement de spécialité de physique-chimie prépare l’élève à une poursuite d’études scientifiques dans ce domaine en consolidant son choix d’orientation. Il lui permet en effet d’affirmer sa maîtrise de la démarche scientifique ainsi que celle des pratiques expérimentales et lui offre le moyen de tester ses goûts et ses compétences.
En plaçant l’élève en situation de recherche et d’action, cet enseignement lui permet de consolider les compétences associées à une démarche scientifique.

L’élève est ainsi amené à développer trois activités essentielles chez un scientifique :
    - la pratique expérimentale ;
    - l’analyse et la synthèse de documents scientifiques ;
    - la résolution de problèmes scientifiques.


Pour cela, le programme de spécialité fait appel à l’étude de trois thèmes, un thème de chimie (l’eau), un thème de physique (son et musique) et un thème (matériaux) qui conjugue des apports de chimie et de physique.
Pour chacun des trois thèmes, le professeur aborde tous les domaines d’étude en développant son enseignement à partir de quelques mots-clés choisis parmi ceux de la colonne de droite du programme.
Ces mots-clés sous-tendent des connaissances nouvelles complétant l’enseignement spécifique. Nécessaires à la compréhension des sujets étudiés, elles ne sont cependant pas exigibles au baccalauréat.
La pratique expérimentale doit être soutenue et diversifiée et favoriser l’initiative des élèves. Pour chaque thème, elle doit prendre en compte leurs centres d’intérêt.
L’analyse et la synthèse de documents scientifiques prolongent les compétences « extraire et exploiter » mises en œuvre dans l’enseignement spécifique. Elles conduisent l’élève à présenter de façon objective et critique, structurée et claire, les éléments qu’il aura extraits et exploités des documents scientifiques mis à sa disposition.
Lors de la démarche de résolution de problèmes scientifiques, l’élève analyse le problème posé pour en comprendre le sens, construit des étapes de résolution et les met en œuvre. Il porte un regard critique sur le résultat, notamment par l’évaluation d’un ordre de grandeur ou par des considérations sur l’homogénéité. Il examine la pertinence des étapes de résolution qu’il a élaborées et les modifie éventuellement en conséquence. Il ne s’agit donc pas pour lui de suivre les étapes de résolution qui seraient imposées par la rédaction d’un exercice, mais d’imaginer lui-même une ou plusieurs pistes pour répondre à la question scientifique posée. C’est sur la façon d’appréhender une question scientifique, sur le choix raisonné de la méthode de résolution et sur les moyens de vérification qu’est centrée la formation de l’élève lors de la démarche de résolution de problème.
Les situations rencontrées par l’élève en cours de formation ainsi qu’au baccalauréat se limiteront aux domaines d’étude des trois thèmes de l’enseignement de spécialité. Le professeur fera largement appel à des situations comportant une dimension expérimentale.

Programme

Dans le programme ci-dessous :

- les trois thèmes doivent être étudiés

- pour chacun des thèmes, tous les domaines d'études doivent être étudiés

- dans un domaine d'étude, quelques mots clés doivent être étudiés

ECE

LES ECE (Epreuves de Compétences Expérimentales) :

A la fin de l'année de Terminale, tous les élèves passent une épreuve expérimentale d'une durée d'une heure.

Les élèves tirent au sort un sujet. Les élèves qui ont suivi la spécialité Physique-Chimie peuvent tomber soit sur un sujet de Tronc Commun soit sur un sujet de spécialité.

La note est réalisée sur 20 puis réintégrée à la note d'écrit.

(Au final votre note de Physique-Chimie au baccalauréat est constituée d'une note écrite qui compte pour 16 points et d'une note d'ECE qui compte pour 4 points)

Ci-dessous les compétences expérimentales exigibles en Spécialité (la plupart de ces compétences se retrouvent dans celles du tronc commun) :

 

Exemples d'activités

Comme indiqué dans la description introductive du programme, seuls quelques mots-clés sont abordés dans chaque domaine d'étude.

Les séances se font essentiellement de façon expérimentale, mais il ne s'agit pas de TP guidés.

En effet, cet enseignement a pour but de développer chez vous l'autonomie et l'esprit d'initiative.

 En suivant cet enseignement, vous devez vous attendre à réaliser des résolutions de problèmes. En cours d'année ces résolutions de problèmes seront le plus souvent expérimentales, mais pourront également se faire sous la forme d'exercice écrits, puisque c'est sous cette forme qu'ils apparaîtront dans l'exercice III de l'épreuve écrite du baccalauréat.

Un problème de spécialité à résoudre de façon expérimentale peut avoir la forme d'une seule et unique question ! En voici un exemple dans le domaine des Matériaux à propos des semi-conducteurs (les Leds) :

Ou comme ici dans le thème Son et Musique (diaporama à faire défiler par un clic de souris) :

Vous devez installer le lecteur Flash d’Adobe pour voir ce contenu.

...ou jouer "Au Clair de la Lune" avec la flute de Pan du labo :

Alors que dans ces séances expérimentales vous aurez eu à :

 - mettre en oeuvre la réflexion

 - concevoir et réaliser les expériences que vous pensiez nécessaires pour répondre au problème proposé

 - analyser les résultats

 - pour enfin répondre au problème posé,

 lors de l'épreuve écrite, les résultats d'expériences vous seront donnés et il ne vous restera plus qu'à résoudre le problème en vous appuyant sur les documents fournis.

Ci-dessous un exemple d'exercice de spécialité donné au Baccalauréat

(L'épreuve écrite de Sciences Physiques du Baccalauréat comporte 3 exercices. L'exercice 3 est noté sur 5 points. Il est différent pour les élèves ayant suivi la spécialité Physique-Chimie)

Avis d'élèves

Quelques élèves ont accepté de rendre compte de leur vécu de la spécialité physique-chimie:

« Parce que j'ai toujours aimé la physique, et puis je trouve que c'est la spé où l'on est le plus libre. C'est à dire qu'il n'y a pas de cours précis, les sujets amènent toujours une réflexion à un problème qui n'est pas fermé. C'est ça que je trouve bien dans cette spé, le fait qu'on peut avoir n'importe quel sujet mais on pourra toujours amener une réflexion pour y répondre.

De plus cela nous apporte des connaissances plus approfondies pour le tronc commun : il y a plusieurs thèmes en lien où l'on utilise ces mêmes connaissances. C'est alors très bénéfique »

 

« J'ai choisi la spé physique car en 1ère S ma meilleure moyenne était dans cette matière. J'ai voulu approfondir la physique-chimie car j'aime cette matière et à l'époque je voulais suivre une classe prépa PCSI, donc axée sur la physique-chimie.

J'ai vraiment choisi en fonction de mes goûts partant du principe que je fais bien ce que j'aime et c'était aussi un projet d'orientation. J'avais en 1ère S certaines difficultés en mathématiques et pour la SVT certaines parties du programme ne me plaisaient pas.

Le contenu de cette année correspond bien à ce qui avait été présenté l'an dernier (Eau, Son, Matériaux).

Certains chapitres et certaines formules du tronc commun sont réalisés en Spé, ce qui m'a aidé pour aborder les chapitres sur l'utilisation d'un conductimètre, réaliser une dilution, un dosage par étalonnage, un titrage conductimétrique et par colorimétrie. Les deux grands chapitres qui se croisent dans le tronc commun sont : « Son et Musique » et « L'eau ».

Cela a pu faciliter la compréhension de chapitres du tronc commun déjà vus en Spé. Il y a aussi des techniques pendant les TP (prélever avec une pipette jaugée, etc.) qui ont resservi en tronc commun.

Beaucoup de difficultés ont été rencontrées pendant les TP en début d'année, avec mon binôme nous ne savions pas toujours comment faire, quels résultats obtenir. Notre compte rendu était incorrect et incomplet, donc nous avions de mauvaises notes à certains TP.

Au niveau du DS cela s'est toujours bien déroulé. Pour les TP, tout faire en deux heures était pratiquement impossible. Les difficultés n'ont malheureusement pas pu se résoudre.

J'aurais voulu apprendre plus de techniques de manipulation en chimie.

Je me sens prête pour l'écrit (avec les différents sujets d'annales qui ont été travaillés) et je me sens prête pour les ECE. »

Note du professeur : c'est une élève qui a tendance à se sous-estimer... Elle a eu au premier trimestre une moyenne de 13,7 avec comme appréciation: « Elève dynamique et impliquée qui cherche toujours à bien faire et progresser. Un premier trimestre très satisfaisant ! Félicitations ! » !!!

 

« J'ai pris la spécialité physique car le programme de SVT et Maths ne m'ont pas plu. J'avais quelques difficultés tout de même en Physique-Chimie mais c'est la matière scientifique qui me plaisait le plus.

J'ai regretté ce choix cette année car mes difficultés se sont approfondies et je m'attendais pas à ce que ce programme soit aussi difficile. J'ai rencontré des difficultés dans les démarches scientifiques, les calculs, les raisonnements…

J'ai tout de même appris des choses et c'est le seul point positif que je retiens »

 

"Pourquoi ce choix ?

J'ai choisi cette spécialité car c'était la matière qui m'intéressait le plus. Je voulais approfondir des connaissances en physique-chimie.

 

Le contenu correspond-il ?

Le contenu du cours correspond à ce qui avait été présenté.

 

Quel apport ?

Approfondissement du tronc commun sans être totalement trop poussé ce qui permet de bien comprendre en ayant des bases en physique-chimie du tronc commun.

Permet de développer un meilleur raisonnement personnel.

 

Difficultés ?

Savoir sélectionner les bonnes informations et ne pas se perdre dans tous les documents à disposition. Mais plutôt résolu en fin d'année.

 

Je me sens plutôt prêt à aborder les deux épreuves."

 

 

La moyenne au bac

Comment est calculée la moyenne des matières obtenue au Baccalauréat ?

coef_bac.png

Téléchargez ce fichier tableur, dans lequel vous pourrez-faire des simulations de notes selon la spécialité choisie : Coef_bac_S.ods

 

 

This site uses cookies. Some of the cookies we use are essential for parts of the site to operate and have already been set. You may delete and block all cookies from this site, but parts of the site will not work.